Architecte 20/07/2017
salle de réunion sous la verrière
salle de réunion sous la verrièrebureau de la directrice adjointebureau de la secrétaire de directionbureau du directeur sur jardincloisons vitrées entre bureaux - translucide et transparentcloison vitrée desserte des bureaux sur ruecoursive sur cour - habillage tôle rouilléedégagement avec cloisons bois et verre translucide et transparentbureau sur cour avec cloisons bois et verredégagement avec placards boidsalle de réunion sous la verrière Afficher la liste

 

Paris IXe, France
siège du Conservatoire du Littoral. mission de base (conception et suivi)
Conservatoire du Littoral maître d'ouvrage
entreprise SCORE-SVBM

Les locaux sont dans un immeuble du XIXème siècle typiquement Parisien.
L'attrait majeur est la cour couverte par une verrière au rez de chaussée qui devient la salle de réunion. Là, la seule ouverture de cette salle se fait vers le ciel de Paris. L'effet de boîte sans couvercle est accentué par les aménagements enveloppants au sol et sur les murs (bois) tandis que les hauts sont translucides et flottants. En relation avec les cieux constellés et inspirés. La grande table centrale permet à au moins 26 personnes de se réunir.
Les bureaux, voulus indépendants les uns des autres, jouent sur la transparence des cloisons. Le verre (vitrage double) permet d'isoler des bruits sans réduire la luminosité et ne fragmente pas le volume général comme l'aurait fait des cloisons classiques. Le rapport visuel avec le bureau voisin est différencié selon la position que l'on occupe dans la pièce : debout, le regard file alors qu'assis, la partie sablée basse du vitrage permet de retrouver son intimité en refermant l'espace de façon douce.
Les matériaux sont en règle générale naturels, vivants et clairs. Le bois chaleureux (contreplaqué bouleau) présent partout assure le lien entre les espaces tandis que l'acier oxydé rougeoyant caractérise la coursive.
Les dégagements et les recoins sont traités avec une attention particulière pour profiter de toutes les surfaces disponibles et en faire plus qu'un seul usage. Ils deviennent des lieux de qualité où l'on peut s'arrêter, travailler, etc.

surface : 480m²

Commande publique
2005

Jean-Charles Dutelle, cabinet d'architecture